1.



 

Partagez|

Adrénaline [F. Alexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Mes bougies : 36 ans
Lettres : 811
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : Broken Hill
Emploi/loisirs : Médecin/obstétricien-généraliste
Humeur : reste optimiste

MessageSujet: Adrénaline [F. Alexa] Jeu 31 Déc - 3:33


J’étais toujours assis sur mon bureau, la porte ouverte de mon ancien local de travail. Je me laisse aller aux larmes silencieusement. C’en était trop pour moi. Je rageais à l’intérieur de mon être. Je sentais encore l’adrénaline de mon corps à son plus haut point. Je suis sur haute pression. Et ça ne veut pas s’apaiser et je ne sais pas pourquoi. J’ai juste envie d’en finir avec la vie. J’ai tellement peur de perdre mes droits paternel à cause des idioties que j’ai faites. Je veux tellement avoir un bébé avec Alexa que j’en ai perdu espoir à cause de ma stérilité récente. Je ne sais pas comment me calmer. Je ne sais pas quoi faire. Par chance qu’il n’y avait pas de quoi pour m’ouvrir les veines, parce que je n’aurais pas hésité. Je tourne mon regard vers l’entrée, Alexa y était, le regard triste, sans doute pour moi. Je la regarde, le regard livide et perdu. Mon visage neutre, je soupire et me lève de mon bureau. Je ne fais que passer près d’elle pour sortir de la pièce, sans un mot, caressant doucement sa joue avec le bout de mes doigts. Je m’éloigne d’elle. Que faire? Comment apaiser mon mal? Me tuer? Crier? Détruire quelqu’un? Comment??? J’ignore totalement ma petite amie. Je repense à la césarienne, je me rends compte que je suis le sauveur des jumeaux, moi leur père, j’avais sauvé mes fils, alors que ce médecin les aurait laissé mourir. J’ai même sauver les trois, la mère et les enfants. Alors que lui n’aurait sauvé que la mère. Sarah me faisait confiance, ce qui me prouve que je ne suis pas rien à ses yeux. Quoi faire? Je suis tellement mal dans ma peau, j’ai envie d’en finir encore une fois avec la vie, mais je ne dois pas, mes fils ont besoin de moi. Quoi faire? Je sais très bien que je retomberais en dépression si je ne trouve pas une solution à mon mal. Je marche dans l’hôpital, sans me rendre compte que je me rends aux grands prématurés de l’hôpital, comme ci c’était ce que je devais faire. Une fois lucide, revenu à moi, je me retrouve devant une vitrine, où il y avait seulement deux couveuses, les deux seuls prématurés de l’hôpital. Avec cette tempête, il n’y avait pas de naissance ou presque pas. Je les regarde, je les fixe. Je fais un doux sourire en coin, se sont mes bébés, mes poussins, mes trésors, mes fils. Ils sont trop prématurés pour pleurer, même pour ouvrir les yeux. Ils ont le nez de Sarah. Je pose ma main sur la vitrine. On était en train de finir les branchements sur eux. On les voyait à peine, tellement ils avaient de tubes. Leur peau à l’air translucide. Mon cœur recommence à battre normalement à peine. Ils sont si petits. Ma tension commençait à redevenir normal. Mon adrénaline baisse aussi. La vison de ces bébés m’aidait. Je caresse la vitre comme pour les caresser eux. Je sentais une présence derrière moi, c’était sans doute Alexa. Sarah leur a donné mon nom... murmurais-je pour moi-même. Sur chaque incubateur, il y avait d'apposé un carton bleu écrit avec des pattes de mouches "Bébé 1 Calloway" et "Bébé 2 Calloway". J'étais touché par ce geste de la part de Sarah, elle avait tout prévu d'avance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmallette-designgraph.com
avatar

Mes bougies : 25 ans
Lettres : 928
Date d'inscription : 04/09/2015
Localisation : Broken Hills
Emploi/loisirs : Serveuse au Sunset Bar
Humeur : Heureuse

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Jeu 31 Déc - 12:07


Il me semble si mal, si perdu. C’est comme si son corps était la devant moi mes qu’il n’y avait plus personne dans son esprits. On aurait dit qu’il était comme en transe. Il était là avec moi et en même temps il était ailleurs. Le cœur briser de le voir ainsi je préfère rester a ses coté sans le perdre des yeux pour m’assurer qu’il ne face rien de stupide. Je lui laisse un peu d’espace me fessant le plus discrète possible pour ne pas trop le déranger. Sans trop comprendre ce qu’il se passe dans sa tête il se lève passant à côté de moi comme si je n’existais pas. J’essaie de ne pas pleurer, de ne pas craquer car le voir ainsi était une véritable torture pour moi. Je le suis doucement restant derrière lui et je me rends alors compte qu’il se dirige dans le service des grands prématurés. Il s’avance prêt d’une vitre pour voir ses fils. Je reste encore en retrais un petit moment le laissant seul histoire qu’il profite de ce petit moment avec ses enfants, puis quand je l’entends parler doucement je m’approche me tenant à ses côtés. Je les regarde et c’est vrai qu’ils sont si petits. Normal après tout mais ils étaient déjà très mignon. La seul tristesse c’est qu’ils soient obligés d’être brancher de partout, mais bon c’était pour leur survie. Je regarde du coin de l’œil Ian et l’entend dire qu’ils portaient son nom. Je regarde attentivement souriant trouvant que c’est un très beau geste de Sarah d’avoir fait cela. Actuellement j’étais plus qu’heureuse pour Ian. Il était père et avait la possibilité de voir ses enfants autant qu’il le souhaiterait, mais une petite partie de moi était triste. C’est horrible à dire et encore plus à penser, mais oui je crois qu’au fond je suis jalouse. Je ne devrais pas pourtant et rien que de savoir que j’ai cette petite once de jalousie en moi j’ai l’impression d’être un monstre. Je réalise que nous n’aurons surement jamais d’enfant que je suis la a regardé ses fils, mais que jamais moi je pourrais admirer les miens. Je lui en veux pas si moi je n’ai pas d’enfant mais c’est vrais que d’être la devant c’est tout petit être c’est dur. Je tourne mon regard vers lui espérant qu’il finira par revenir de là ou son esprit se trouve actuellement.
Félicitation Ian. Tu as sauvé tes fils et Sarah. Tu as de magnifique enfant. Mais je pense que le plus beau cadeau que Sarah t’ai fait c’est qu’elle leur a donné ton nom. Tu es leur père c’est à toi de veiller sur eux maintenant. A toi et à Sarah. Aimerik et moi on sera juste la en renfort si besoin.
Il devait comprendre que personne ne lui volerait son rôle de père. Aimerik et la pour aider Sarah et moi je suis là pour l’aider. Les parents de ses enfants c’est Sarah et lui et ça ne changera jamais.  




A thousand years
My life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr
avatar

Mes bougies : 36 ans
Lettres : 811
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : Broken Hill
Emploi/loisirs : Médecin/obstétricien-généraliste
Humeur : reste optimiste

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 4:56


Je ferme les yeux quand j’entends sa voix. Je retire ma main de sur la vitre. J’aimerais tellement être là pour les jumeaux, pendant le coma de Sarah, mais c’est sans doute Aimerik qui va s’occuper d’eux. En tout cas, on ne m’a rien dit là-dessus. Je ne sortirai pas de cette transe, pas avant un moment. Ils ne sont pas sortie d’affaire. S’ils venaient à ne pas survive, je serais anéantit. Pourtant, je ne suis plus avec Sarah, nous ne sommes plus un couple. Pourquoi ils porteraient mon nom? Ça devrait être celui de Sarah, ils sont des Dales. Sarah a toujours eu un grand cœur, malgré que je l’ai détruit. Mon regard sur ces petits bouts, les infirmières finissaient à peine de les intubés et l’une d’elle se retourne vers mon regard et me fixe. Je détourne le mien et m’éloigne de la vitre en pensant qu’elle me demandait de m’éloigner, que je n’avais pas d’affaire là. Je soupire et je vais m’assoir sur une chaise contre le mur en face de la vitrine, là où je ne voyais plus mes petits. Alexa avait suivi mes pas. C’est comme ci elle était là que pour me surveiller à ce que je ne fasse pas de gaffe. Mon regard azure se plonge dans le bleu ciel du sien. Toujours neutre je l’observe et je finis par ouvrir la bouche. Je n’ai pas fait le bon choix d’après le médecin… Et puis… seuls Aimerik et Sarah veilleront sur eux, toi et moi sommes les renforts, c’est ainsi, j’ai gaffé et c’est tout ce que je mérite. Je ne suis que le géniteur pour un autre mec. C’est comme ça que je le vois maintenant, mais ils sont quand même de moi, ils sont mon sang, ma chair, mes gènes et je suis uniquement leur père biologique… J’aurais sans doute pensé différemment si j’avais encore cette possibilité de fonder une famille avec toi. Je soupire, détournant mon regard vers la vitre. Alexa finira par s’éloigner de moi, à force de vivre avec un mec qui la rend folle 24 heures sur 24. Cette première semaine passée ensemble dans mon appartement n’avait pas été de tout repos. La tension de ma pression reprend de plus belle. Mon adrénaline ne veut pas baisser plus que ça. J’enfouis mon visage dans mes mains. Et j’ai perdu ma réputation de médecin. Qui maintenant voudra me pendre comme médecin? Je vais être archivé dans les annales de la médecine et pas de façon positive.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmallette-designgraph.com
avatar

Mes bougies : 25 ans
Lettres : 928
Date d'inscription : 04/09/2015
Localisation : Broken Hills
Emploi/loisirs : Serveuse au Sunset Bar
Humeur : Heureuse

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 14:38


Les branchements enfin terminer l’infirmière regarde Ian et celui-ci recule comme s’il se sentait ne pas avoir le droit d’être là. Elle me regarde et je lui souris avant de me tourner vers Ian. Je suis sûr que si elle la regarder c’était justement pour voir le jeune papa qui observer avec plein d’amour ses enfants. Assi sur sa chaise moi debout devant lui je le regarde sans rien dire attendant qu’il ose enfin parler. Il me fixa mais dans ses yeux je ne vie quasiment rien. C’était comme si son regarde était vide. Il finit par ouvrir la bouche et de toute évidence il se reprocher encore plein de chose. Il doit arrêter de penser que tout est toujours de sa faute car ce n’est pas le cas. Je m’avance vers lui et m’accroupie posent mes main sur ses genoux, ne le lâchant pas du regard.
Ecoute moi bien Ian tu n’es pas responsable de out ça se médecin à la con auraient tué tes enfants. Toi tu les as sauvés ainsi que leur mère. Tu as pris la meilleur décision je t’assure. De plus si Sarah aurait pu dire quelque chose elle aurait voulu sauver les bébés plutôt que ça propre vie. Tu as respecté son choix et tu as même réussi à la sauver elle aussi. Tu es le meilleur médecin que je connais. Tu fais passer les envies et le bien être de tes patient avant le protocole médical qui des fois n’en a rien à faire de ce que nous autre patient nous souhaitons. C’est ce qui fait de toi un grand médecin. Tu sais tu me croiras peut être pas mais pourtant c’est la vérité. Les gens préfère faire confiance en un médecin prêt à tout pour eux, prêt à faire ce qu’il faut pour les sauver, prêt à satisferait leurs désirs comme tu viens de le faire avec Sarh plutôt qu’un médecin qui n’ose pas se mouiller pour éviter d’avoir des ennuis. Je suis sûr que ta réputation n’en sera pas détruite bien au contraire. A mes yeux tu es un héros et quoi que certain praticiens peuvent dire ici ils ont besoin de toi car quand la situation deviens trop compliquer ils ne savent pas prendre de décision.  Moi je suis fière de toi, fière de ce que tu viens d’accomplir et… je suis sûr que ton père serait fière de toi aujourd’hui s’il était encore parmi nous.
Son père était médecin en ville et il était très apprécier ici. C’était un grand médecin qui faisait passer ses patient avent tout le reste. Les gens préfèrent faire confiance en ce genre de médecin, plutôt qu’aux autres. Je suis certaine que les gens d’ici vont préférer venir voir un médecin comme lui plutôt que ce connard qui a failli tuer ses enfant et peut être même Sarah. Je restais très douce dans mes propos, très calme histoire de ne pas le bousculer. De toute évidence il était fragile et au bord du gouffre alors je devais faire attention.
Pendant que tu sauver tes enfants et Sarah j’ai parlé un peu avec Aimerik et tu ne devineras jamais ce que j’ai appris. C’est une personne très bien et très gentil il nous soutien même dans notre problème de conception et il est désolé pour ta stérilité. C’est une personne avec un grand cœur j’ai l’impression. Il sait que tu es le père biologique, mais il va avoir besoin de toi pendant l’absence de Sarah. Il se retrouve seul avec deux nouveau-né, et sa copine et dans le coma c’est dur pour lui je pense que tous les deux vous devriez vous soutenir et si tu lui demande je suis persuadé qu’il te laissera t’occuper aussi de tes enfant pendant l’absence de Sarah. Vous ne devriez pas vous batte pour savoir qui va jouer le rôle du père mais vous devriez vous soutenir été vous entraider plutôt tu ne crois pas. Il m’a même passé son numéro de téléphone si on a besoin de quelque chose.
Je me relève et m’assoit à côté de lui pour le prendre dans mes bras et le serrent très fort.  
Ca va aller mon amour. Je suis là tout ira bien tout finira par s’arranger.
Faisant de mon mieux pour le réconforter, pour lui apporter mon soutient, je le garde dans mes bras un petit moment avant que l’infirmière qui était de l’autre côté de la vite vienne nous voir doucement avec un petit sourire. Je lâche Ian pour regarder l’infirmière qui s’emblé vouloir lui parler.
Docteur Calloway. Les petits son enfin brancher et pour le moment ils vont bien, vous voulez venir les voir  avec moi. Je suis sûr que la présence de leur père leur ferait du bien.
Je souris puis regarde Ian priant pour qu’il accepte. Les bébés en avaient besoin mais je suis persuadé que Ian en a besoin lui aussi. L’entendre aussi l’appeler docteur me fit sourire car aux yeux de certaine personne il rester encore un médecin. Cette infirmière semblé très gentil et très douce je suis sûr qu’elle sera s’occuper des bébés comme il faut.
Il faudra juste enfiler une tenue médicale pour rentrer mais si vous voulez les voir vous pouvez.      




A thousand years
My life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr
avatar

Mes bougies : 36 ans
Lettres : 811
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : Broken Hill
Emploi/loisirs : Médecin/obstétricien-généraliste
Humeur : reste optimiste

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 19:50


Alexa parlait beaucoup trop, j’en perdais des bouts de ce qu’elle me disait. Je ne retenais ce que je voulais retenir. Ce Héros, je l’étais que pour elle et personne d’autre. Personne n’a vu mon héroïsme, les tribunaux préfèreront croire le médecin en chef que celui qui a désobéit aux ordres. Ils n’ont pas de preuve de ce que j’avance. Je soupire. J’avais envie de ne pas écouter ce qu’Alexa me disait. Sauf quand elle parle d’Aimerik, cet imbécile qui va me voler mon rôle de père. Il sera plus présent que moi auprès d’eux. Il verra leurs premiers pas. Il entendra leurs premiers mots. Il leur donnera leurs biberons. Il fera tout ce que je ne pourrais pas faire avec eux. Il est évident qu’Alex soit de son cotés. Ce ne sont pas de ses enfants qu’elle me parle, mais des miens. Si je peux encore les considérer tel quel. Je soupire toujours. Mon regard se lève vers celui de l’infirmière, la laissant parler avant de dire quoi que ce soit. C’est monsieur Calloway, j’ai… perdu mon titre de médecin… Aimerik doit être quelque part, désolé, vous vous adressez à la mauvaise personne. L’infirmière m’adressa un regard de surprise. Mais, Docteur Calloway? Je contourne Alexa et puis l’infirmière. J’étais mal, je n’arrivais pas à redevenir le Ian que j’étais le jour de mon arrivé ici il y a 4 mois. Je longe le couloir, laissant Alexa derrière moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmallette-designgraph.com
avatar

Mes bougies : 25 ans
Lettres : 928
Date d'inscription : 04/09/2015
Localisation : Broken Hills
Emploi/loisirs : Serveuse au Sunset Bar
Humeur : Heureuse

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 20:07


Le voilà reparti gâchant la chance qu’il avait de pouvoir approché ses fils de plus près que de derrière une vitre. L’infirmière me regarde ne sachant pas trop quoi faire. Je passe mes mains dans mes cheveux fatigué et terriblement mal pour lui. Je soupire puis regarde l’infirmière.
C’est très gentille de votre part, je vais voir si peu le faire changer d’avis sinon vous allez devoir vous passer de lui aujourd'hui j’en suis navré.
Je me lève puis laisse l’infirmière pour essayer de retrouver Ian. Il gâchait une chance formidable mais il était tellement mal que je doute fort qu’il réalise ce qu’il fait. Je le vois au loin longer un couloir. Accélérant le pas je fini par le dépasser pour me tenir devant lui.
Ian regarde-moi.
Je prends son visage entre mes mains pour ne pas qu’il fuit mon regard.
Tu vis quelque chose de dur j’en ai conscience mais c’est enfant se sont les tien tu entends. Ils sont ta chaire ton sang. L’infirmière c’est adresser à la bonne personne c’est toi leurs père et c’est ton devoir de veiller sur eu quoi que tu en penses. Ils ont besoin de toi pas d’Aimerik mais de toi la tout de suite. Les laisses pas tomber tu m’entends. Tu as besoin d’eux ils ont besoin de toi. Et ne dit pas que tu n’as plus le droit à ce titre de médecin car c’est faux.
Mes yeux étaient devenus plus humides car c’était une torture de la voir ainsi.
Je t’en prie Ian entend ce que je te dis. Va les voir. Vas voir tes enfants. Si tu ne le fais pas tu te sentiras encore plus mal. Tu veux être un père pour eux alors agit comme tel.
Ma voie était devenue un peu plus forte que tout à l’heure histoire qu’il entende bien tout ce que je dis et avec un peu de chance qu’il réagisse. Je le connais s’il refuse cette chance que l’infirmière lui donne il finira par le regretter un jour.  




A thousand years
My life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr
avatar

Mes bougies : 36 ans
Lettres : 811
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : Broken Hill
Emploi/loisirs : Médecin/obstétricien-généraliste
Humeur : reste optimiste

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 21:41


Je soupire quand je vois Alexa se planter devant moi, j’avais même faillit lui foncer dedans. Je n’aimais pas quand elle me faisait ça, me prendre le visage et me forcer à la regarder. Mais je la laisse faire. Elle me sermonne, comme elle se sent obligé de le faire pour me faire sortir de ma transe. J’ai peur de tout perdre, c’est ça qui m’arrive. Je ferme les yeux et je prends un grand respire quand elle hausse le ton. J’ouvre mes yeux et pose mes mains sur les siennes, toujours sur mon visage. Bon… d’accord, je vais les voir… mais uniquement parce que tu ne lâcheras pas prise. Et que j’en ai marre que tu te fatigue pour moi. Je lui retire ses mains et je fais demi tour, l’infirmière n’avait pas bougé. Bon allons voir es bébés. Elle me fait signe de la suivre et j’enfile la jaquette, le chapeau et les gants de latex. J’entre ensuite et je me rends aux incubateurs, je sais ce que je dois faire, je suis médecin. Je pose ma main sur le premier incubateur. Je regarde le bébé à l’intérieur et je laisse verser une larme. Il est si petit. Je passe une main dans l’un des quatre trous qui permettent aux parents de passer leurs mains et caresser leur bébé. Je vais caresser la main de mon fils, plus petite encore que mon doigt. Il était tellement fragile, qu’il n’avait pas le réflexe de le serrer. L’infirmière me fait sursauter, tellement c’était calme dans la pièce. Vous voulez les prendre? Je tourne mon regard vers elle, mon cœur battant rapidement à cette idée de pouvoir déjà faire la méthode kangourou avec eux. Elle me montre la chaise berçante. Oui je veux bien. Je lui offre mon premier sourire de la journée. Vous allez devoir retirer le haut de vos vêtements, le contacte peau à peau est le meilleur pour ça. Vous pourrez prendre que le bébé numéro 1, l’autres est trop fragile pour qu’on le déplace. Je retire ma main du trou et je retire la chemise d’hôpital et ma chemise. Je m’installe sur la chaise et j’attends qu’elle me place le bébé sur le torse. Je la regarde le retirer de l’incubateur et me le poser sur moi. Et par-dessus le petit, elle y place une couverture chaude. Le bébé n’était pas plus gros que ma main, ses jambes dépassaient à peine de celle-ci. Je lève le regard vers la vitrine, Alexa était là en train de me regarder. Je lui fis un sourire en coin. Mon regard brillant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmallette-designgraph.com
avatar

Mes bougies : 25 ans
Lettres : 928
Date d'inscription : 04/09/2015
Localisation : Broken Hills
Emploi/loisirs : Serveuse au Sunset Bar
Humeur : Heureuse

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 22:08


Bien que j’avais l’impression de le saouler, mon entêtement fini par payer. Je soupire fatigué et le suis. Une fois arriver devant l’infirmière elle nous sourit contente de nous voir revenir. Ian la suit et se change pour entrer dans la pièce ou se trouver ses enfants. Je m’approche près de la vitre et le regarde. Je vois alors un sourire sur son visage apparait. C’était si bon de le voir un peu sourire. 9a me fit chaud au cœur. Il était doux et l’infirmière l’autorisa même à prendre le petit à ce que je voix. Génial, Ian doit être aux anges de pouvoir prendre son enfant dans les bras. Je ne peux pas entendre ce qu’il se passe mais je n’avais pas besoin de ça pour savoir que tout aller bien. L’infirmière les laisse un petit moment tous les deux sans pour autant les quitter des yeux.
Docteur Calloway je suis juste de l’autre côté s’il y a quoi que ce soit d’accord. Je vous laisse un moment tranquille avec votre enfant. Il a l’aire heureuse de vous voir ce petit bout de chou. Je reviens dans un moment.
Elle lui sourit puis je la vois sortir de la salle pour venir se posé à côté de moi derrière la vite. Je réponds au sourire de Ian puis sans pour autant lâcher mon regarde de mon petit copain et de son bébé je m’adresse à l’infirmière. On discute toute les deux un petit moment ne lâchant pas Ian du regard pour intervenir si jamais le bébé a un problème. Notre discutions tourna autour de Ian, du bébé, de Sarah et de ce qui s’est passé au bloc. En effet l’infirmière se trouver au bloc pour réceptionner les enfants et les conduire ici au plus vite pour les brancher et prendre soin d’eux. Lors de cette conversation elle et moi on en apprend beaucoup sur ce qui se passe et ce qui arrive aussi a Ian. Avant qu’elle retourne à son travail on organise entre nous quelque chose qui pourrais bien aider Ian. Je lui glisse mon numéro si jamais elle avait besoin de joindre Ian en urgence. Une fois partie je croise les bras sur ma poitrine admirant la scène qui se déroule sous mes yeux. Ils étaient si beau tous les deux. Ian semblé être un peu plus heureux et cela me combler de bonheur. Oui au fond je suis toujours triste. Se dire que peut etre moi je ne vivrais jamais cela que Ian ne regardera jamais notre enfant comme il regarde le sien actuellement. Ce n’est pas facile d’accepter que son copain est des enfants avec une autre femme mais ce qui est plus dure encore c’est de se dire qu’il en aura peut-être jamais avec nous. C’est étrange cette sensation de bien-être et en même temps de mal aise. C’est comme si à l’intérieure de moi mes émotions se battaient en duel pour savoir si je dois tenir le coup ou m’effondrer. Mais je sais que je n’ai pas le choix je dois tenir pour Ian. Il a besoin de moi et je ne dois pas faiblir.            




A thousand years
My life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr
avatar

Mes bougies : 36 ans
Lettres : 811
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : Broken Hill
Emploi/loisirs : Médecin/obstétricien-généraliste
Humeur : reste optimiste

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 22:26


Je regardais mon fils avec admiration. Caressant son petit dos, me berçant doucement. Je lui fredonne une chanson. Cela me faisait tout de même de la peine, de ne jamais vivre cela avec le bébé d’Alexa que nous n’aurons jamais. Ça me rendait triste. J’avais des fils, que je devais prendre soin jusqu’à ce que leur maman se réveille et puisse être là pour eux. Ils avaient besoin de moi. Espérant que tous les deux survivent. Je serais dévasté si l’un deux mourrait ou les deux. J’aurais feint à ma promesse. Je caresse sa joue d’un doigt. Je lève mon regard vers Alexa et lui fait un vrai sourire. Le calin dura une heure avant que l’infirmière vient le reprendre et le mettre dans la couveuse. Cette séance m’avait fait du bien, comme une thérapie. Je m’approche de l’autre bébé que je ne peux pas toucher. Il est entre la vie et la mort. Je reste 10 minutes avec lui avant de quitter la salle remerciant l’infirmière. Je rejoins Alexa. Tu n’abandonneras jamais hein? Je souris. Elle le faisait pour mon bien, ou j’aurais regretté si elle ne m’avait pas forcé à aller voir mes fils. Ça m’avait fait un bien fou. Je prends sa main dans la mienne. Et je l’entraine dans mon bureau. C’est ici que ma carrière c’est terminé. Je regrette de l’avoir fait. Je sais que je n'aurais pas du faire ça, il y avait d'autre moyen pour m'en sortir. Toi, tu es la seule qui peut réellement me faire oté de la tête mon mal. Je lui montre la tache de sang au sol.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmallette-designgraph.com
avatar

Mes bougies : 25 ans
Lettres : 928
Date d'inscription : 04/09/2015
Localisation : Broken Hills
Emploi/loisirs : Serveuse au Sunset Bar
Humeur : Heureuse

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Ven 1 Jan - 22:50


Une fois fini il sortit et me pris la main. Je ne m’attendais pas cela, mais cela me fit beaucoup de bien. Je le regarde amoureusement et sourit à ses propos. Oui je suis têtu mais j’ai bien fait il faut croire.
Non jamais je suis une vrais tête de mule tu n’as pas de chance avec moi.
Je caresse sa joue de mon autre main, le sentant aller un peu mieux.
Tu vois il m’arrive d’avoir raison quelque fois.
Je ris lui qui pense que je me trompe souvent, que je ne comprends pas la situation mais sur ce coup là j’étais plutôt fière de moi. Je le suis dans son bureau ou il y avait encore une trace de sang à l’endroit où on l’a retrouvé lors de sa première TS. Je ne sais pas si c’est vrai mais j’ai l’impression que sa rencontre avec ses fils ont déclenché quelque chose en lui. C’était comme si pour la première fois je voyais on once d’espoir dans ses yeux.
Non ce n’est pas ici qu’elle s’est arrêté. Tu as juste pris une pause dans ton job et tu vas le récupéré d’accord. Tu vas aller mieux ou en tout cas tu vas essayer d’aller mieux, de reprendre ta vie en mains et moi je serais la pour t’y aider. Cette tache faudra vraiment qu’on la face partir de ton bureau.
Je revois la scène et franchement ça me donne des frissons. Le revoir là allonger au sol se vidant de son sang. Mon dieu c’est à en être terrifiant. Je le serre contre moi comme pour m’assurer qu’il est belle est bien vivant, là auprès de moi et nos par terre en train de mourir. Son boulot, il pense l’avoir perdu pour de bon mais je sais que ce n’est pas le cas et je compte bien lui prouver. C’est un bon médecin même un excellent médecin et je sais désormais que je ne suis pas la seul à le penser.             




A thousand years
My life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr
avatar

Mes bougies : 36 ans
Lettres : 811
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : Broken Hill
Emploi/loisirs : Médecin/obstétricien-généraliste
Humeur : reste optimiste

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Sam 2 Jan - 0:35


Peut être qu’elle a raison, peut être pas. Mais bon, moi je crois que ma carrière est fini. Je soupire. Oui faudrait que cette tache soit nettoyer, je ne sais pas pourquoi ça n’a pas été fait encore… Je soupire et sers la main d’Alexa. Je quitte le bureau avec elle. J’ai envie d’une promenade. J’ai envie de me changer les idées et… je réalise que seule toi réussis à le faire. Si on allait au lac? Je lui fais un sourire radieux. Me souvenir de notre toute première ballade au lac, c’était le moment le plus joyeux que j’ai eu en revenant dans cette ville. C’est le seul qui peut me permettre de vivre encore.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmallette-designgraph.com
avatar

Mes bougies : 25 ans
Lettres : 928
Date d'inscription : 04/09/2015
Localisation : Broken Hills
Emploi/loisirs : Serveuse au Sunset Bar
Humeur : Heureuse

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa] Sam 2 Jan - 1:00


Vu que son bureau n’est pas occuper les personnes qui s’occupent de l’entretien non pas pensé judicieux de venir jeter un œil ici et de nettoyer. Enfin bon on ne va pas regarder cette tache pendant des lustres. Je sens sa main serrer un peu plus la mienne et je le regarde souriant. Nous voilà en train de quitter son bureau nous dirigeant vers la sortit. Il avait besoin de prendre l’air et je le comprends.
Une promenade au lac, génial ! J’adore cette endroit ça me rappelle la plus belle journée de toute ma vie.
C’était le jour ou Ian et venu au bar me demandent de devenir sa petite amie. On a échangé notre premier baiser puis on est venue se balader au lac pour finalement vivre notre première fois. Ce fut le plus beau moment de toute ma vie et en plus Ian avait encore fois en la vie.

*Fin*            




A thousand years
My life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Adrénaline [F. Alexa]

Revenir en haut Aller en bas

Adrénaline [F. Alexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Stela-Attention l'adrénaline est dangereuse pour moi-
» La solitude entraîne les erreurs. Mais l'adrénaline, où mène-t-elle ? ||PV Esprit de Partition et Ange de la Mort||
» [Training] Tyzy VS Tyzy!? - Spectral Adrénaline!
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Adrénaline [Pv Lucis-Suite]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Hills :: L'espace loisir :: Archives-