1.



 

Partagez|

Un réveil amnésique [F. Sarah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 7:16

Ce préposé est douer pour me faire comprendre qu'il ne reste pas insensible a mon charme. C'est même flatteur. Et je l'avoue je prends sur moi pour ne pas regarder son fessier quand il part. En effet, je suis en couple même si je ne me rappel pas. Alors non je ne profiterais pas de cette amnésie pour regarder ailleurs que mon supposer copain. D'ailleurs le concernant, j'ai l'impression qu’il est jaloux. Une preuve d'amour mignon d'un coté. Et sur le coup pour essayer de le calmer, je l'avais embrasser sur les lèvres même si j'étais d'un coté mal a l'aise. Mais j'en avait aussi envie. Tu ne serais pas jaloux par hasard? Ce préposé et très compétant je n'en doute pas... Il est juste tactile... Bien sur je viens le taquiner un peu avant de commencer a manger le repas qui immangeable. Ça n'a aucun gout et je met les deux sachet de sel mais rien a faire c’était infecte alors je soupire posant ma fourchette et écoutant Aimerik. Ça devais être horrible lorsqu'il m'a découvert. J'ai l'impression que ça devais l’être vu comme il le raconte. Après la dispute... j'avais aussi ma part de responsabilité. Car en temps normal je fais pas autant d'histoire pour un dentifrice. Mais si on avait appris la veille pour les jumeaux, je devais être a fleur de peau et plus susceptible que d'ordinaire. Je m'excuse pour cette dispute... Au moins je ne m'en rappelle pas alors disons que le sujet est clos d'accord ? J'étais sûrement a fleur de peau avec les hormones et cette grossesse multiple qu'on venait de découvrir... Lui souriant, il allait rajouter quelque chose quand il fut couper par le médecin qui viens examiner ma cicatrice. Je soupire le laissant faire. Ça fait même pas un jour que je suis réveiller et il y a déjà un monde fou qui viens me voir. J'en avais marre. A croire que je ne peux pas essayer de me rappeler des choses sans qu'on vienne toujours nous interrompre. Certes, il viens m'annoncer une bonne nouvelle. Je peux déjà me dégourdir les jambes. Regardant Aimerik, je lui sourie. Oui j'avais envie qu'il soit a mes coté lorsque je déambulerais dans les couloirs. Le médecin l'avais compris et il n'y voyait aucun inconvénient. De plus Ian était au courant pour mon réveil. L'infirmière a du le prévenir je suppose. Mais je ne me sentais pas prête a le voir de suite . Je voulais attendre au moins demain. Que j'ai le temps de réfléchir a se que je vais lui dire. Répondant a son baiser, un petit flash-back traverse mon esprit. Ce dernier baiser, me rappel notre ébat amoureux mais je ne savais pas si c'est la première fois ou non. Mais on était dans une cuisine. Oui c'est merveilleux... J'ai hâte d’être a l'étage des jumeaux pour les voir..... Tu veux bien m'aider a marcher un peu dans le couloir ? Lui souriant, je me lève du lit doucement et avec précaution. Une fois debout, je sens mes jambes flageller. Certes je pouvais marcher mais mes jambes ne me portais que peu. Heureusement qu'il y a Aimerik pour que je me retienne a lui. Tu sais.... Je me rappelle déjà d'un truc... Et ça nous concerne.... Il y avait une cuisine et on consommait notre amour... Puis je m'accroche a son bras et commence a marcher jusqu'au couloir. Regardant les alentour je vis un peu plus loin, une chaise. Alors je lance un regard a Aimerik pour qu'on prenne cette direction. Je ne me sent pas capable de faire plus surtout qu'a quelques mètres de cette chaise, l'une de mes chambres ne me tiens plus, et je me retiens de justesse a mon copain. Quelque peu essouffler. Puis lui fessant un sourire qui se voulais rassurant, je reprends le trajet et m'installe sur la chaise. Je crois que j'ai surestimé mes capacité. Lui souriant légèrement. Je viens frotter mon ventre au niveau de la cicatrice. Certes ça me tirais un peu mais rien d'alarmant. J'avais juste fait trop d'effort en peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 20:45


C’était mignon, elle se rappelait de notre seconde fois. Du moins elle avait des bribes. Je souris rougissant. Je l’aide donc à se lever et nous marchons jusque dans le couloir. Elle flancha des jambes une fois. Je sais que ça ira et que demain elle marchera normalement. Elle a juste besoin d’un temps de réadaptation. Elle devra marcher une minutes chaque fois et recommencer après avoir reposé ses jambes. Je l’aide à s’assoir, l’ayant soutenu tout le long de la marche. Je me pose debout à ses cotés. On va attendre 5 minutes avant de retourner dans ta chambre d’accord?. Je la regarde frotter son bas ventre, ça doit lui tirer sa cicatrice, normal, elle n’a pas bouger une seule fois depuis. Je prends sa main dans la mienne. Ça va au moins ou… tu as mal quelque part? Je m’inquiétais trop rapidement, je le sais, mais je devais m’assurer qu’elle n’ait pas mal. Après avoir eu sa réponse, je l’aide à se lever de nouveau pour retourner dans sa chambre. Tu as besoin de passer à la toilette avant de te réinstaller au lit? Je caresse sa main de mon pouce. On lui avait sans doute retirer sa sonde urinaire pendant mon absence tout à l’heure. Donc elle peut aller enfin à la toilette. J’espérais maintenant que ne nous dérangera pas avant au moins tard ce soir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 21:13

Lui souriant il est très attentionné et protecteur. Et c'est exactement se que j'ai besoin a ce moment la. M'installant sur la chaise avec son aide, je lui prends la main. Le regardant dans les yeux. Il ne m'avait pas quitter d'une semelle depuis mon réveil sauf pendant le moment ou il s'était absenter car je lui avait demander. Mais sinon il était la toujours auprès de moi. Et j'ai encore plus envie de redécouvrir mon amour pour lui. D'accord Docteur... Dis-je en rigolant légèrement. Certes il ne l'est pas mais il est mon infirmier personnel et il faut le reconnaître son amour aide beaucoup. Puis je me frotte le bas ventre. Oui ça me tire mais non je n'avais pas mal. C’était plus une gène qu'autre chose. D'ailleurs j'allais répondre quand mon ventre se met a gazouiller. J'avais faim vu que je n'avais que peu manger vu que c'était infecte. Ça va Aimerik... ne t’inquiète pas. Ça tire juste.... ET c'est normal... Fait confiance aux docteur que je suis. Lui souriant je me leve et viens déposer ma tête sur son épaule commençant a marcher en direction de la chambre. Oui je voulais aller au toilette mais aussi me savonner. J'avais besoin de me laver juste moralement j'en avait besoin. Et je sais qu'Aimerik le comprendrais. Oui petit cœur j'aimerais bien... Je vais en profiter pour me savonner un peu … Je t’appellerais si j'ai besoin d'accord ? Ou va faire un tour... Tu dois avoir faim toi non? Vu qu'il ne m'a pas quitter et qu'il n'a rien manger depuis que je suis réveiller, oui je m’inquiète un peu. Et je ne vais pas avoir finit de m’inquiéter mais actuellement j'ai besoin d’être seule au toilette et pour me savonner. J'en avais besoin psychologiquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 21:35


Elle m’affirme qu’elle a besoin de quelques minutes à la toilette, pour se savonner un peu aussi. Je lui rends un sourire. Et elle me parle de bouffe. En y pensant, je suis affamé oui, je n’ai pas manger depuis 24 heures. Comme je passais plus de temps à veiller sur Sarah que de penser à mon estomac. C’est d’accord, après on ira à la cafétéria et si tu ne peux pas m’accompagner, je nous ramènerai quelque chose à tous les deux. Je caresse sa joue du bout de mes doigts. Je doute fort qu’ils la laissent aller aussi loin avec moi. Je crois même que ça limite, pour le moment, est le couloir de cette étage. Elle vient de se réveiller et elle avait fait un arrêt cardiaque et un coma, donc tout pourrait arriver. Je la laisse se laver et faire son besoin. Pendant ce temps, je ne reste pas trop loin de la porte et regarde autour de moi la chambre. Elle était si vide. Et à un moment, l’infirmière, qui me semblait servir d’intermédiaire au médecin, vient nous voir. Elle cherche Sarah du regard arquant un sourcil face à moi. Je pointe la porte de la salle de bain, souriant en coin. Elle me sourit de la même façon. Bah alors, vous lui direz qu’elle change de chambre ce soir, vers 21 :00, alors, si vous sortez hors de l’étage, il faut qu’elle soit de retour pour 21 :00 d’accord? Je souris, ce qui veut dire qu’elle peut aller à la cafétéria avec moi. Oui c’est noté, elle sera là à temps. L’infirmière quitte la chambre et j’attends que Sarah ait fini.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 21:50

Juste avant de rentrer dans la salle de bain. Je lui sourie et lui dit : T'accompagner ça m'étonne que je quitte l'étage aujourd'hui... Et surtout que j'arrive jusqu'à la cafeteria sans ton aide.... Puis je ferme la porte et fait mes petites affaires. Me savonnant j'en profite pour regarder la cicatrice. Je sais je ne devrais pas mais c'est mon corps alors oui je veux savoir si je peux faire confiance au médecin ou non. Puis me passant de l'eau sur le visage. Je sors enfin du cabinet. Voila je n'ai pas été trop longue j’espère... Lui souriant je lui fais un clin d’œil m’apprêtant a regagner mon lit. J'avais pas forcement envie de rester coucher mais de toute façon je n'aurais sûrement pas le choix de rester dans le lit... puis a par me reposer je ne peux pas faire grand chose. Il y a même pas un livre médical qui traîne. Certes je pourrais faire l'amour avec Aimerik. Mais je n'en avais pas envie. Non j'avais surtout envie de tendresse et de voir mes bébés. Si tu descends a la cafeteria maintenant tu veux bien me ramener un petit encas ? Leur plateau repas est pas très bon... M'installant position semi coucher sur le lit. Je regarde mon petit ami. Je n'avais pas envie qu'il rentre ce soir chez lui. J'avais envie qu'il dorme auprès de moi. Ce soir tu rentre ou tu pense pouvoir rester ici ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 22:07


Je lui souris quand je la vois sortir de la salle de bain. Ça été, elle n’a pas été trop longue. Dans le fond, elle pourra pas m’accompagner, même si elle le pouvait. Elle doit s’adapter pour marcher, et je crois que ça ira mieux dans deux jours environ, enfin je crois. Je la regarde aller se poser sur son lit. Je la suis. D’accord, je t’apporterai quelque chose. Et puis… l’infirmière est passé et tu seras transférer de chambre vers 21 :00. Tu seras près de t’es bébés, sur le même étage. Je caresse sa joue, une fois sur son lit. Rester ici ? Je ne sais pas si j’en aurais le droit, comme tu… ne seras plus au soin intensif et comme je ne suis pas le père biologique des petits, je ne pourrai pas non plus. Y a que Ian qui a le droit de rester 24 heures sur 24. Si non, je passerai tôt demain matin et je partirai tard ce soir, ça te va ? J’embrasse son front, pour ensuite aller me chercher quelque chose à manger à la cafétéria. Je mangerai avec elle dans sa chambre. Je remonte lui rapportant un truc à manger, assez consistant. Je la vois sous les couvertures. Hey ! Je m’approche et pose mon sac en papier, contenant mon repas sur la table et pose devant elle un sandwich à la viande froide. J’espère que j’ai bien choisis. Je m’assois sur le lit près d’elle et fouille dans mon sac pour commencer à manger. Tu es contente de changer de chambre ce soir ?


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Lun 4 Jan - 22:35

Je suis contente d'apprendre que je vais être plus proche de mes bébés des ce soir . Mais comme aimerik me le fais remarquer, il ne peut peut être pas rester auprès de moi cette nuit. Je soupire. J'aurais aimer dormir auprès de lui. Je suis heureuse, tu te rends compte ce soir je pourrais aller voir mes bébés.... mais te concernant... On peut sûrement demander pour avoir leur accord juste pour cette nuit. Ta présence m'aide. Et je ne veux pas rester seule... Imagine je m'endors et que je ne me réveil pas. Bon il faut le reconnaître cette éventualité est quasiment nul. Mais oui j'ai peur et je veux encore l'avoir auprès de moi. Soupirant, je lui fais un sourire triste. Oui c'est toujours mieux que rien. Mais il ne pourra pas faire cela jusqu'à ma sortit. Puis pour être franche quand je sais en état de quitter l’hôpital, je resterais quand même jusqu'à que mes bébés soit en bonne santé. D'accord.... mais je trouve juste bête leur règle. Car tu es aussi leur seconds papa...Tu es l'un des hommes qui va l’élever et l'éduquer... Faut qu'ils se mettent au jour eux... La famille recomposer ça existe. Puis je le regarde s'en aller chercher a manger. J'en profite pour m'enfiler sous le draps et fermer les yeux afin d'essayer de me souvenir de quelque chose. Mais rien ne me reviens. J'ai beau me creuser les méninges c'est le vide. Pourtant j'aimerais tant me souvenir de quelque chose. Une voix familière et aimante me fais sortir de mes pensée. Reportant mon attention sur mon interlocuteur, je sourie observant l'encas qu'il m'a apporter. Tu a bien choisit oui... J'adore. Lui souriant, je prends le sandwich dans mes mains et viens croquer dedans a pleine dent. Oubliant les bonne manière et le remerciant la bouche pleine. Bon appétit petit cœur... Puis je continue de manger. Lui jetant des regards assez souvent. Puis je pose mon sandwich qui était pas complètement terminer et me collant a lui je viens poser ma main autour de sa taille. Oui je suis contente... J'ai envie de les voir des que je serais installer. Tu m'accompagnera d'accord?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mar 5 Jan - 1:51


Elle n’avait pas oublié le surnom qu’elle me donnait depuis que nous sommes ensemble. Sauf si elle le donne à tous ses petits copains. Tu sais, tu m’as toujours appelé comme ça « petit cœur » . Je souris et embrasse son front. Je finis de manger. J’essaierais de convaincre le personnel, de rester au moins cette nuit. Maintenant que tu es réveillé, je n’ai plus à rester la nuit, parce que tu vas mieux. Je lui souris. Je prends sa main dans la mienne, je regarde l’heure, il était un peu avant 20 :00. Le temps a passé vite depuis son réveil, du coup, c’est mon avis. Elle, elle doit trouver le temps long. Il nous restait une heure encore avant de descendre à l’étage maternité. Et on pourra aller voir les garçons. J’ai hâte que tu les vois. Je crois que ton odeur les apaisera et il finiront par vouloir toujours être avec toi et… tu vas leur donner le biberon ou… le sein? Je ne sais pas comment ça fonctionne avec des prématurés, mais elle pourra mieux m’expliquer.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mar 5 Jan - 2:55

Oh je viens de lui donner son surnom habituel. Un signe que la mémoire va revenir. Heureuse a cette infirmation, je sourie et rougie. Non dans mes souvenirs je l’appelais chouchou mais non petit cœur. Aimerik veux essayer de les convaincre de le laisser dormir avec moi au moins ce soir. Je suis consciente que ça ne sera pas forcement simple de les convaincre mais au moins il va essayer et j'en suis reconnaissante. Merci au moins d'essayer.... Sinon tu te cache dans la salle de bain et tu viens une fois qu'ils sont passer pour la nuit. Entremêlant nos doigts je sourie le regardant regarder sa montre. Je ne sais as quel heure il est et je m'en fous. Ça passe pas assez vite a mon goût. Certes je suis presser de les voir mais aussi effrayer a l’idée de les voir si petit. Je ne sais même pas si vraiment se seront mes enfants ou non. Vu la césarienne et le coma j'ai passez une semaine endormit et il faut le reconnaître j'avais peur mais je ne me sentais pas totalement mère. Alors sa question sur l'allaitement, je n'y avais pas vraiment penser. Certains dise que ça recréer bien le lien mère-enfant.... Je n'en savais rien... Certes le lait maternel est meilleur pour un prématuré mais est ce que j'ai assez de lait ou non pour les deux. Je ne le savais pas encore. Et de toute façon il faut qu'ils aient au moins 30 semaine pour pouvoir digérer le lait maternel. Il n'ont que un peu plus de 24 semaine. Je ne pourrais pas leur donner vraiment du lait avant dans un mois.... Mais peut être qu'avec une sonde de gavage je peux leur donner un peu de mon colostrum. Il faut que je me renseigne et il réfléchisse. Je ne sais pas... J'y est pas pencher.... Je crois que je ne me sens pas complètement mère.... Tu sais, je n'ai pas de souvenir de cette accouchement par césarienne.... Et je ne les ai pas encore vu.... ni toucher.... J'ai l'impression que ce n'est pas réel et que je ne suis pas mère.... Alors pour le lait maternelle j'y ai pas penser.... J'aimerais être capable de leurs donner mon sein... Mais ils n'ont pas encore 30 semaine, je dois attendre pour. Après il y a peut être une autre solution … la sonde de gavage mais il faut que je me renseigne...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mar 5 Jan - 4:36


Oui c’est vrai, ils sont encore trop petits pour boire au sein. Mais je ne lui en voudrais pas si elle choisi l’option biberon et puis elle fera comment quand Ian les aura les weekends? Ça c’est à eux seuls de voir et de décider. Et bien, on verra ce que le personnel médical en pense. Je lui souris et dépose mes lèvres sur les siennes. Je caresse sa joue. Ian doit être avec eux en ce moment, les bébés. Je vais à la toilette, je ne serais pas long. Je lui souris et me lève du lit et je marche jusqu’à la salle de bain du couloir. J’y entre et fais ce que j’ai à faire. Ensuite, j’en profite pour envoyer un texto à Ian. « Sarah change de chambre dans moins d’une heure et je te demanderais, de juste, ne pas être dans les parage vers 21 :30, elle ira voir les bébés et elle n’est pas prête à te voir. Merci de ta compréhension. » J’envoie le message, oui il pourra lui sembler ingrat de ma part de lui envoyé un tel message, mais moi aussi de mon coté je ne l’apprécie pas beaucoup. Mais j’ai du respect pour lui. Parce qu’il est le père des enfants de ma copine. Je sors de la salle de bain et retourne dans la chambre de Sarah. Je lui souris et m’assois à ses cotés. Tu as envie de faire quelque chose en attendant?


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mar 5 Jan - 4:59

Lui souriant je le laisse aller a la toilette. Prenant mon portable en main pour m'amuser a un jeu. Je m'ennuyais complètement alors heureusement que j'ai un téléphone pour m'occuper en attendant. Puis je vois Aimerik revenir je me pousse sur le coté afin de lui laisser de la place. J'ai envie que tu t'allonge a coté de moi et que tu me prenne dans les bras... Et que tu me parle de ton travail. Ton employeur ne t’embête pas trop a cause du faite que tu es la? J'ai envie de rattraper le temps perdu. A dormir on ne vis pas et je le reconnaître Aimerik prends tellement bien soin de moi que je veux lui rendre l'appareil. J'ai envie de me soucier de sa vie et de son ressenti. J'ai envie de partager mes joies et mes peine avec lui. Je me blottit dans ses bras. C'est sur il y a que peu de place dans un lit d’hôpital a une place mais je suis contente de le sentir contre moi. De sentir ses bras envelopper mon corps encore un peu faible. J'ai peur.... d’être une mauvaise mère.... Tu te rends compte j'ai pas le sentiment d’être mère.... Je soupire relevant les yeux pour plonger dans son regard pour lire en lui son soutiens. Je ne sais pas trop se que je veux qu'il me dise. Je crois que j'ai penssee a haute voie plus qu'autre chose. Je crois que j'avais besoin de le dire pour essayer de savoir si oui ou non je recreerais un lien maternel et si je serais une bonne mère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mar 5 Jan - 15:02


Je me blottis contre elle et j’embrasse sa tempe, elle voulait parler de mon boulot. Elle ne devait pas s’inquiéter, tout allait bien de ce coté là. Ma patronne était très compréhensive. Je travaille pour Sam depuis aussi loin que je me souvienne, c’est mon premier emploi. Je caresse la joue de Sarah, essayant de la rassurer, de l’apaiser aussi. Il était normal qu’elle ne sente pas ce lien maternelle avec ses bébés, ce sera dur pour elle de s’adapter. Elle n’a pas vécu une longue grossesse ni un accouchement. Pour mon boulot, tout va bien, Sam, ma patronne, est très compréhensive. Elle m’a donné jusqu’à ton réveille, donc demain je vais devoir rentrer travailler en après midi. Je souris, même si j’aurais préféré passer une autre journée avec elle. Et t’en fais pas, je sais que tu seras la meilleure maman au monde Sarah. Ce lien avec eux, tu le développeras pendant qu’ils sont encore en couveuse, tu verras. J’ai pris l’un des bébés contre moi une fois, quand Ian était pas là tout à l’heure, c’est si magique, on se sent tellement protecteur. Je me sens prêt à être leur père tu sais. Je ne vois pas pourquoi tu ne te sentirais pas mère, alors que je ne suis même pas leur vrai père. À mes yeux, ils seront mes fils, plus que ceux de Ian. Ais confiance en toi. Tout à l’heure tu pourras ressentir enfin ce lien mère-enfant. Je dépose mes lèvres sur les siennes et je l’embrasse tendrement. Je t’aime, plus que tout et ces bébés sont mes bébés.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mer 6 Jan - 6:44

Il faut que je remercie son employeur a l'occasion. Oui il est très compréhensif et même si Aimerik dois retourner travailler demain, je comprends et c'est normal. L'écoutant j’espère qu'il a raison. Que je me sentais mère une fois avec eux, l'un d'eux contre moi. Peut être que ça sera mon déclic. Mais pour l'instant, j'ai beau savoir que je suis maman et j'ai beau avoir peur pour les nourrisson, je ne me qualifie pas encore mère. Comment on le peut dans ma situation. Il y a eu ni accouchement normal et ni grossesse longue. Et je les ai encore pas vu depuis. Mais je suis contente d'apprendre que Aimerik a développer son rôle de seconds père. Au moins il sera la pour m'épauler en semaine. Répondant a son baiser. J’espère que tu a raison.... En tout cas je suis contente d'apprendre qu'ils sont comme tes fils. Un jour, tu en aura vraiment un a toi.... Oui si on est toujours ensemble d'ici un an et que je me suis remise de cette grossesse et de tout ça, on pourra envisager d'avoir un bébé. Mais pour le moment je ne préfère pas le prévoir maintenant je veux voir déjà avec ces bébés comment ça va se dérouler. Lui souriant, je viens nicher mes lèvre dans son cou pour lui faire un petit bisous. J'aimerais te dire je t'aime.... Mais je veux me souvenir de tout avant. Tu m'en veux pas J4ESPERE?
Puis quelqu'un frappe a la porte. Et rentre. Bonsoir, on viens vous chercher pour descendre dans le service de vos enfants. Est ce que vous vous sentez de marcher ou vous voulez un fauteuil roulant ? Regardant Aimerik, je me leve une fois qu'il se sois lever aussi. Et me blottit dans ses bras. Un fauteuil roulant, il n'en ai pas question. Je marcherais quoi qu'il arrive je ne suis pas en sucre puis au pire Aimerik me portera si je commence a fatiguée. Je vais marcher. Je ne suis pas assez vieille pour être dans un fauteuil roulant. Souriant légèrement, j'enfile la veste qu'on me tends. En effet, je suis juste en petite culotte et soutien gorge sous ma jaquette. Donc c'est préférable que je m'habille un peu si je ne veux pas attraper froid. Les regardant prendre le nécessaire, je reste contre aimerik et descends a l'étage avec lui et l'infirmier et l'aide soignant. Un fois sortie de l'ascensseur, on traversse un long couloir et passe devant une grande baie vitré, je jette un œil et j'y vois deux bébé des grands prématuré. Je comprends que c'est les miens. Je m'arrete en silence sans un mot les observant. L'infirmier et l'aide soignant m'interpelle un peu plus loin. Docteur Dales, votre chambre et ici, venez s'il vous plait qu'on vous explique tout l'organisation de ce service et apres on vous laisse tranquille. Vous pourrez revenir les voirs. Tournant la tête vers eux, je soupire et continue mon chemin en silence. Je n'avais pas envie de parler. Je suis perdue dans mes pensées. Puis je découvre la chambre et écoutes les explications et consignes. Puis ils nous quitte enfin. Regardant Aimerik dans les yeux, je verse une larme. Quand je les ai aperçu..... c'était horrible.... Je ne veux pas aller les voir..... Imagine ils meurent devant moi... Bien sur, j'avais peur mais je savais au fond de moi que j'irais quand même les voir juste pour essayer de créer un lien. Je suis pas bien maintenant, a cause de la vision que j'ai eu il y a quelques minutes. Le contre coup. Il faut que je l'encaisse et après je pourrais aller les voir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mer 6 Jan - 17:57


Je lui souris, heureux de la rassurer, d’être là pour elle. Je caresse sa joue et puis un infirmier vint la chercher pour changer d’étage. Tout le long du trajet, j’aide Sarah, elle réussis même à marcher tout au long. Elle s’arrête près de la vitrine. Je soupire, la regardant les regarder nerveusement. Comment se sent elle? J’eus ma réponse une fois bien installer dans sa nouvelle chambre quand nous sommes seuls de nouveau. Je sers sa main dans la mienne, triste de ce qu’elle me dit. C’était dur à ses yeux. Ils étaient si petits et oui, ils peuvent mourir n’importe quand. Mais je devais la rassurer. Écoute, j’ai confiance, tu dois aussi avoir confiance. Tu as des garçons forts. Et tu vois, même celui qui était fragile et sur le bord de la mort est encore là. Même que Ian a pu le prendre pour la première fois aujourd’hui. C’est bon signe non? Je lui souris, je veux qu’elle ait confiance en moi. Crois moi, tu dois les voir, ils ont besoin de toi. Si tu n’y vas pas, tu vas le regretter quand ils auront deux semaines de plus. C’est maintenant, que tu dois prendre tes fils et les voir. Fais moi confiance. J’embrasse son front et je l’aide à s’installer au lit. On ira voir les bébés dans 15 minutes.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah] Mer 6 Jan - 19:02

Oui je devais avoir confiance mais comment avoir confiance quand on ne se rappelle ni de l'accouchement et qu'on ne les a jamais sentit bouger dans notre ventre. Je ne me sens pas mère pour ses deux raison et la je viens de les voir si petit et faible avec tout ses branchements que oui je n'ai pas confiance. Et il faut l'avouer c'est dure d'essayer d'avoir confiance. Je ne me sens même pas capable d'aller les voir ou les toucher. Mais bon il a raison, je risque de le regretter après. Mais je me connais je vais m'effondrer pendant ou après de les avoir vu. Des grands prématurés j'en ai déjà vu mais la c'est différents c'est les miens a priori. Alors d'accord je vais essayer mais ne me force pas a rester longtemps... Quand se sera trop dure, on reviens ici... Oui je devais lui faire confiance mais c'est pas évident quand je ne me souviens pas de notre relation complètement. C'est pas le surnom et ces bride de souvenir quand on a fait l'amour dans une cuisine qui va me convaincre de lui faire confiance. Mais je n'ai pas le choix. Puis je m'installe sur le lit mais non dedans. Restant pensive. Peut être que si j'en parle a une infirmière elle trouvera un moyen pour m'aider dans ce ressentit. Quoi que ce n'est même pas sure. Si ça se trouve je suis la première jeune femme qui a donner naissance a des prématuré ici. Puis je me met a penssée a voix haute. Non mais j'y crois pas.... Pourquoi le jour qui devait être le plus beau a mes yeux, est un cauchemars... Pourquoi je ne me sens pas mère et pourquoi je suis la comme ça... Il y a un truc qui cloche chez moi.... Soupirant, je ferme les yeux afin de me préparer psychologiquement a ce que je vais voir et faire tout a l'heure. Je ne comprends pas, il faut l'avouer.... pourquoi c'est si dure pour moi d'accepter d'etre maman et de les voir si fragile de peur qu'ils meurent devant moi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un réveil amnésique [F. Sarah]

Revenir en haut Aller en bas

Un réveil amnésique [F. Sarah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hanako Hyûga, amnésique adoptée [chuunin-juunin]
» (m) david gandy # un mari amnésique
» Jack Frost l'amnésique [terminée]
» S.O.S Amnésique ~ Labo du Docteur Hoheinheim [Pv Mikami]
» Tissage des lien entre un Amnésique et un Raikage
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Hills :: L'espace loisir :: Archives-